Les pays arabes représentent 60 % de l'industrie financière islamique mondiale

Les pays arabes représentent 60 % de l'industrie financière islamique mondiale

Les pays arabes représentent environ 60 % de l'industrie financière islamique mondiale, a indiqué le directeur général et président du conseil d'administration du Fonds monétaire arabe, Abdul Rahman Bin Abdullah Al Humaidi.

Le renforcement des capacités des travailleurs et des autorités de régulation et de supervision est un élément crucial pour la poursuite de l'élan, de la croissance et du développement de cette industrie, a souligné Abdul Rahman Bin Abdullah Al Humaidi, qui s'exprimait à l'ouverture d'un cours sur les "normes comptables pour les institutions financières islamiques" organisé en coopération avec la Banque islamique de développement. L'établissement de normes comptables pour les institutions financières islamiques contribue à soutenir la croissance de l'industrie et à calibrer et à harmoniser les pratiques financières islamiques à l'échelle arabe et internationale, a-t-il expliqué.

Elle conduit...

également à la transparence des informations comptables, à la fiabilité et à la crédibilité des états financiers, et facilite le travail des institutions financières islamiques compte tenu des défis auxquels elles sont confrontées dans l'application des normes comptables internationales en raison de la spécificité de leur travail, a ajouté Abdul Rahman Bin Abdullah Al Humaidi.

Il a estimé que pour maintenir les acquis de l'industrie financière islamique, il fallait se concentrer sur le renforcement des capacités et développer des ressources humaines dotées des compétences et des connaissances nécessaires pour travailler dans cette industrie unique. "Pour aider ses États membres à renforcer leurs capacités, le Fonds monétaire arabe a donné la priorité à l'industrie financière islamique en allouant une partie de ses programmes à ce domaine important", a rappelé le responsable.