Panorapost



Sport |

Publié le 29 avril 2018

L'ancien président de la Confédération brésilienne de football interdit à vie par le Comité d'éthique de la FIFA

Partager cet article :

Marco Polo Del Nero (Photo), ancien président de la Confédération brésilienne de football (CBF), a fait passer sa suspension du sport à une interdiction de vie à la suite de la conclusion d'une enquête par le Comité d'éthique de la FIFA.

L'homme de 76 ans a été reconnu coupable d'avoir violé quatre articles relatifs à des pots-de-vin et à la corruption, offrant et acceptant des cadeaux et autres avantages, conflits d'intérêts, loyauté et règles de conduite générales.

Il avait été suspendu en décembre pour des allégations selon lesquelles il aurait reçu des pots-de-vin en échange de l'attribution de droits médias et marketing.

Cela faisait suite à l'ouverture d'une procédure d'éthique en 2015 après qu'il ait été accusé par les autorités américaines, aux côtés de 41 autres, du scandale de corruption qui a secoué l'instance dirigeante mondiale du football.

Il a toutefois pu rester président de la CBF jusqu'à l'année dernière, car le Brésil n'extrade pas ses citoyens.

Del Nero, élu président de la BFC en 2003 et membre du Comité exécutif de la FIFA jusqu'en 2015, n'aurait pas quitté le Brésil depuis son inculpation.

"L'enquête contre M. Del Nero a été ouverte le 23 Novembre 2015 et fait référence à des régimes dans lesquels il a reçu des pots-de-vin en échange de son attribution de contrats aux entreprises pour les médias et les droits marketings de divers tournois de football, la Copa Libertadores et la Copa do Brasil », peut-on lire dans la dernière déclaration de la FIFA.

La Chambre d'Arbitrage a accepté les recommandations de la chambre d'instruction et a déclaré M. Del Nero coupable d'avoir violé l'article 21 (Corruption et corruption), article 20 (Offrir et accepter des cadeaux et autres avantages), article 19 (Conflits d’intérêts), l'article 15 (Loyauté) et l'article 13 (Règles générales de conduite) du Code de déontologie de la FIFA.

"En conséquence, M. Del Nero est banni à vie de toutes les activités liées au football (administratives, sportives ou autres) au niveau national et international."

Il a également reçu une amende de 830 000 Euros).

Del Nero a fui au Brésil en 2015 peu avant une vague d'arrestations par les procureurs fédéraux américains

Plus de 40 officiels du football et du marketing ainsi que des agences de marketing ont été condamnés, inculpés ou attendent leur condamnation après avoir plaidé coupable.

Del Nero a été remplacé en tant que président de CBF par Rogério Caboclo.

 

MN

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires