MDJS et AMPS actualisent leur convention de partenariat

MDJS et AMPS actualisent leur convention de partenariat

Au siège de la Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS), a eu lieu la signature de l’actualisation de la convention de partenariat entre l'Association Marocaine de la Presse Sportive (AMPS) et la MDJS. Ce partenariat, initié en 2010, s'est concrétisé par de nombreuses initiatives visant principalement à soutenir les activités de l'association et à appuyer la MDJS dans tous ses projets de promotion du sport national.

Lors de la cérémonie de signature, M. Younes El Mechrafi, Directeur Général de la MDJS, a exprimé sa fierté quant au bilan de ce partenariat. « Le renouvellement de ce partenariat est une confirmation des relations de confiance et de partage de valeurs entre la MDJS et l'AMPS, et par extension, avec la famille des médias à caractère sportif marocains. Ce partenariat renforcé sera mis au service de la promotion des causes sportives nationales telles que la CAN 2025 et la Coupe du Monde 2030 », a déclaré M. El Mechrafi.

Pour sa part, M. Badreddine El Idrissi, Président de l'AMPS, a exprimé sa fierté quant à la référence et au modèle que représente ce partenariat établi depuis 14 ans, et dont l’actualisation vise à capitaliser sur cet héritage. « La MDJS, en tant qu'institution citoyenne, a enregistré ces dernières années des avancées significatives à tous les niveaux. Cela inclut un soutien annuel...

accru au Fonds National de Développement du Sport (FNDS), grâce à une gouvernance efficace, une transparence des dépenses et des stratégies pertinentes, ainsi qu'une série d'innovations pour un système de pari responsable et conforme aux normes internationales, tout en luttant contre toutes formes de pratiques illégales », a souligné M. El Idrissi.

Le Président de l'AMPS a également insisté sur les défis importants que la MDJS, principal contributeur au FNDS, doit relever. « Ces défis incluent la menace posée par les mafias des paris illégaux, qui prolifèrent à l'international et trouvent malheureusement un terrain fertile au Maroc, entraînant des pertes financières considérables pour l’Etat marocain qui augmenteront inévitablement si nous n'agissons pas tous ensemble pour éradiquer le fléau des paris sportifs illégaux au Maroc », a ajouté le président de l’AMPS.

Le président a également souligné l’importance pour le royaume de ratifier rapidement la convention de Macolin. Pour rappel, le Maroc est le seul pays d’Afrique à avoir signé cette convention, seul instrument juridique international de lutte contre la manipulation de compétitions sportives et des paris illégaux opérés par des réseaux criminels transnationaux.

M. El Idrissi a conclu en affirmant l'engagement de l'association à collaborer avec toutes les institutions sportives nationales pour protéger la MDJS de ces agissements criminels et pour protéger les Marocains des mafias des paris corrompus et illégaux.