Le secteur industriel appelé à accélérer sa transformation en matière de décarbonation

Le secteur industriel appelé à accélérer sa transformation en matière de décarbonation

Le secteur industriel est appelé à accélérer sa transformation qui inclut la décarbonation pour améliorer sa compétitivité, a indiqué, mercredi à Casablanca, la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali.

S’exprimant par visioconférence à l’occasion du 2ème Forum international des zones industrielles (FIZI), Mme Benali a mis l’accent sur l’importance d’accélérer le processus de décarbonation dans la transformation du secteur industriel pour améliorer sa compétitivité, renforcer son attractivité et tirer parti des nombreux atouts stratégiques du Royaume.

A ce titre, la ministre est revenue sur la transition énergétique amorcée par le Maroc sous la Vision éclairée de Sa Majesté le Roi, qui atteste d’une forte dynamique de déploiement et laquelle s’appuie sur trois actions opérationnelles dont la mise à niveau environnementale des entreprises industrielles à travers le Fonds de dépollution industrielle (FODEP) et le Mécanisme volontaire de dépollution industriel hydrique (MVDIH) qui ont permis de financer plus de 125 projets pour 330 millions de dirhams (MDH).

Au niveau des industriels, 6 projets ont été financés pour un montant de plus de 150 MDH, pour le traitement collectif des rejets liquides polluants, a-t-elle ajouté, citant, en outre, le programme de décarbonation de l’industrie nationale lancé par le gouvernement dans l’objectif...



de réduire l’empreinte carbone des industries, par l’accès à une électricité renouvelable et compétitive.

Parallèlement, Mme Benali a souligné le rôle qui incombe aux entreprises industrielles en matière de durabilité, lesquelles sont appelées à saisir les opportunités offertes par le positionnement stratégique du Maroc et des investissements et infrastructures disponibles, pour valoriser l’ensemble des potentialités économiques du Maroc et proposer au Monde des produits et des services marocains à forte valeur ajoutée.

Le secteur industriel se positionne comme une vraie locomotive de développement du Royaume et occupe la première place en termes de contribution à la richesse nationale, a-t-elle rappelé, notant qu’il se place au centre des enjeux de durabilité pour la transformation de l’industrie nationale vers une industrialisation durable et inclusive, basée sur la réduction d’impacts environnementaux, l’utilisation efficace des ressources et la promotion des technologies propres.

Organisé par Industrie du Maroc Magazine sous l’égide du ministère de l’Industrie et du Commerce, le FIZI a été l’occasion pour les spécialistes de débattre autour de la durabilité et de la décarbonation des zones industrielles, de l’offre foncière dédiée aux infrastructures du secteur industriel, de l’immobilier professionnel et du partage des expériences réussies en matière de développement des zones industrielles à l’échelle internationale.

Commentaires