Groupe OCP: des performances records au premier semestre

Groupe OCP: des performances records au premier semestre

Le Groupe OCP a réalisé des performances financières exceptionnelles au premier semestre 2022. La hausse des prix des produits, combinée au efforts constants en matière d’optimisation des coûts de production et d’efficacité opérationnelle, se sont traduits par une marge d’EBITDA de 50%, parmi les meilleures du secteur. Les prix moyens des engrais phosphatés ont plus que doublé par rapport au premier semestre de l’année passée, et ce grâce à un ensemble de facteurs, dont, l’augmentation des coûts des intrants, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement, les restrictions à l’exportation, et enfin une demande mondiale croissante.

Le chiffre d’affaires d’OCP a affiché une hausse de 72% par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 56 018 millions de dirhams contre 32 479 millions de dirhams à fin juin 2021. Cette performance s’explique principalement par une hausse des prix de vente dans les trois segments qui a largement compensé la baisse des volumes de ventes.

Pour le segment Roche, le chiffre d’affaires a augmenté de 63% par rapport à la même période de l’année précédente,...



reflétant principalement l’amélioration des prix d’une année sur l’autre, dans un contexte de baisse des volumes d’exportation vers la plupart des principales régions importatrices.

Quant aux engrais le chiffre d’affaires a augmenté de 69% au premier semestre , reflétant la hausse des prix, qui a atténué l’impact de la baisse des volumes d’exportation.

La marge brute pour la période a atteint 37,97 milliards de dirhams, largement supérieure aux 21,17 milliards de dirhams enregistrés un an plus tôt, bénéficiant de prix solides, qui ont plus que compensé l’impact de la hausse des coûts des intrants, à savoir le soufre et l’ammoniac.

L’EBITDA du premier semestre 2022 a augmenté de 124% d’une année sur l’autre en monnaie locale pour atteindre 28, 08 milliards de dirhams, contre 12,53 milliards de dirhams il y a un an. La marge d’EBITDA a atteint un record de 50%, reflétant des prix plus élevés et une efficacité opérationnelle continue.

Le résultat d’exploitation s’est élevé à 23,87 milliards de dirhams, nettement supérieur aux 8,05 milliards de dirhams enregistrés il y a un an.

Commentaires