Panorapost



Maroc |

Publié le 30 mai 2018

Centrale Danone réagit au boycott, réduit ses achats et suspend ses CDD

Partager cet article :

Après cinq semaines de boycott de ses produits, et essentiellement le lait, Centrale Danone met un genou à terre et prend des décisions difficiles, économiques bien évidemment, mais des décisions qui deviennent sociales. Réduction des achats, résiliation de contrats de travail entre autres.

Le top management de Centrale Danone a annoncé une réduction de la collecte de lait de 30% des volumes habituels, auprès des 120.000 éleveurs du pays. La situation a été dictée par une situation de saturation des équipements de l’entreprise. Selon le DG de l’entreprise Didier Lemblin, qui s’est confié à notre confrère Medias24, la décision a été prise durant le weekend dernier, quand une alerte de sur-stockage  a été signalée samedi et que l’annonce a été faite aux partenaires le lendemain.

Par ailleurs, Centrale Danone a pris une décision d’ordre social, à savoir geler tous les recrutements et résilier les CDD de courte durée, en plus de l’arrêt de toute donations caritatives et associatives.

L’entreprise ne donne aucun chiffre précis, sur la réduction de 30% de la collecte ou sur les ruptures de contrats de travail ou les arrêts de recrutement, mais les choses semblent graves et d’envergure. Centrale Danone, par la voix de son DG, parle de mesures d’ampleur « significative », un terme utilisé dans la presse et à la radio.

Centrale Danone affirme également que contrairement aux rumeurs, elle n’a pas vendu un litre de lait ou un seul de ses produits sous le label d’une autre marque, et que tous les chiffres seront communiqués ultérieurement sous la forme d’un communiqué officiel, la société étant cotée en bourse. Il faudra donc s’attendre à un profit warning dans les jours qui viennent.

AB

Partager cet article :

Commentaires