Panorapost



Lifestyle |

Publié le 18 avril 2018

Marché de l’art : le classement des artistes africains les mieux cotés

Partager cet article :

Les artistes sont aujourd’hui, souvent, des entrepreneurs qui savent bien comment une cote se construit et s’entretient. Pas de recette pour autant – cela se saurait –, et le talent reste une donnée fondamentale. Chaque année, l’Africa Art Market Report Africa Art Market ReportTM lancé par le marchand d’art Jean-Philippe Aka, propose une approche chiffrée du marché de l’art africain, moderne et contemporain. Nous en avons extrait ces trois classements.

Pour la méthodologie, les classements d’artistes prennent en compte les résultats des ventes aux enchères (40 %), le prix moyen des œuvres sur le premier marché (10 %), le nombre d’expositions dans les musées (25 %), le nombre d’expositions dans les galeries commerciales (25 %). Les montants indiqués concernent uniquement les chiffres d’affaires réalisés lors des ventes aux enchères.

Les arts modernes, un marocain dans le top 10

  1. Irma Stern, Afrique du Sud, 3 269 920 $
  2. Omar El Nagdi, Égypte, 954 167 $
  3. Alexis Preller, Afrique du Sud, 1 726 098 $
  4. Farid Belkahia, Maroc, 560 526 $

Les arts contemporains avec deux marocains dans le top 20

  1. Marlene Dumas, Afrique du Sud, avec un chiffre d’affaires de 3205284$
  2. William Kentridge, Afrique du Sud, 764008$
  3. Julie Mehretu, Éthiopie, 1372746$
  4. Mounir Fatmi, Maroc, 69681$
  5. Latifa Echakhch, Maroc, 51313$

Les cinq œuvres les plus chères (ventes aux enchères entre janvier et décembre 2016), le Maroc est absent dans ce classement

  1. Night Nurse, de Marlene Dumas pour 2 517 000 $ (Phillips, New York)
  2. Excerpt (Citadel), de Julie Mehretu pour 1 567 500 $ (Christie’s, New York)
  3. L’Île heureuse, de Mahmoud Said pour 1 475 720 $ (Bonhams, Londres)

La rédaction

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires